lundi 5 novembre 2012

Du yoga des voyelles à... KINÉSON !

J'ai découvert l'univers des sons conscients il y a maintenant 15 ans. À l'époque, cela s'appelait Yoga du son. Je l'ai rencontré par l'intermédiaire d'une petite dame à la présence douce mais au regard perçant, assise tranquillement dans le sous-sol d'une librairie ésotérique de Paris, entourée d'un "vent" qui semblait sortir des quatre murs de grosses pierres.

Il s'agissait bien sûr de Reine-Claire, la créatrice, avec Mario-Gaal, du Gaiayoga. Le souffle du vent (qui émanait en fait de son corps) fut bientôt remplacé par des sons puissants et envoûtants, puis par des paroles simples et claires.  

Cette première rencontre fut suivie par de nombreuses autres, d'abord à l'occasion de stages en France, puis de stages au Québec.
 
J'ai très vite appris le Chant des voyelles, et installé cette pratique dans mon quotidien. Le rendez-vous hebdomadaire de la cellule de Gaiayoga est aussi devenu indispensable à mon bien-être. 

Après quelques années d'implication grandissante, j'ai fait mes valises et je suis venue m'installer de ce côté-ci de l'Atlantique. À l'École de vie consciente, j'ai approfondi ma pratique des sons conscients et des outils du Gaiayoga.  

Durant ces années, des élèves de l'École qui enseignaient par ailleurs le yoga ont eu la brillante idée d'associer les deux pratiques, et c'est ainsi qu'est né le yoga des voyelles... sons et mouvements alternés, pour notre plus grand bonheur !

Pour ma part, j'ai "fait le grand saut" en 2007, en commençant à enseigner ce fameux yoga des voyelles. Au début, je le faisais bien timidement. Je m'en tenais strictement à ce que j'avais appris. Puis j'ai commencé à élargir mon champs d'action, et au fil des rencontres, je me suis mise à expérimenter avec d'autres techniques corporelles

C'est ainsi que s'est développée, petit à petit, , au fur et à mesure de mes apprentissages, "ma" version du yoga des voyelles. Sur la base solide du Chant des voyelles selon le Gaiayoga, sont venues se poser, l'une après l'autre, les couleurs de la Brain Gym®, du Jin Shin Jyutsu®, des mouvements archétypes... 

Et puis un beau jour, j'ai réalisé que ce yoga des voyelles-là était devenu pas mal différent de celui des premiers cours. Les sons étaient bien les mêmes, mais tout le reste avait pris mes couleurs. Hmm... est-ce que je pouvais encore appeler ça "yoga des voyelles" ? 

Souvent, la voie de la sagesse passe d'abord par le rien faire. J'ai donc continué à donner bien sagement mon cours hebdomadaire, et j'ai tout aussi sagement continué à offrir mon cocktail intuitif de mouvements et de postures variées. 

Et puis un matin, sous la douche (c'est vrai !), alors que je ruminais une fois de plus sur le fait que les mots ne correspondaient plus vraiment à la réalité, et qu'est-ce que je vais faire, et c'est donc bien compliqué la vie, bla bla bla, grand soupir... j'ai tout d'un coup entendu/vu "Kinéson"...!

Voilà la petite histoire derrière ce nouveau nom. Il me paraît assez large pour accommoder encore quelques cycles d'évolution, et c'est tant mieux, car je compte bien continuer à explorer les territoires des sons et du mouvement conscients.

J'espère que vous serez toujours plus nombreux à m'accompagner dans cette nouvelle aventure - qui commence officiellement le dimanche 18 novembre, avec le premier atelier KINÉSON à Montréal.

Comme tous les voyages, le mien se nourrit aussi de partages -- les vôtres comme les miens ! Alors n'hésitez pas à me laisser un commentaire. Au plaisir de vous rencontrer bientôt, dans la vie ou sur la toile !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire